Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Ruhpolding : 15 km femmes

Ruhpolding : 15 km femmes

D 13 janvier 2011    


JPEG - 55.2 ko
Le caporal Anaïs BESCOND

Juste inauguré par Monsieur PICHLER, maire de cette localité qui a su rester centre de villégiatures et de traditions populaires, le stade de Ruhpolding n’en demeure pas moins un centre sportif capable de multiplier par quatre sa population lorsqu’une coupe du monde se déroule en son sein.
Après les exploits de la famille FOURCADE hier après midi, c’était au tour des filles de rentrer en lisse sur ce stade moderne entièrement dédié au biathlon.
93 filles étaient au départ dans un déluge d’eau. Des trombes d’eau depuis le début de la nuit ont entièrement détrempé le stade, à la limite d’un début d’inondation. Des passerelles mises en place en urgence pour éviter aux spectateurs de traverser des torrents au pied même des tribunes. Des conditions qui s’ajoutent à celles très difficiles qu’ont connu les biathlètes depuis le début de la saison entre le froid d’Oestersund, les paquets de neige de Hochfilzen, le vent de Poljuka, le brouillard d’Oberhof et qui entament aussi bien le physique que le mental.
Quant à la neige, très dure, elle a rendu la piste verglacée. Les descentes en étaient rendues plus difficiles et les chutes enregistrées ont entraîné bien de la casse aussi bien dans les bâtons que les crosses de carabine.
Il fallait bien de la détermination et du courage aux filles pour concourir dans ces conditions, surtout quand l’eau de pluie commence à s’infiltrer dans les combinaisons et dans les chaussures.

C’est la russe Olga Zaitseva qui avec un tir sans faute, décroche la première place de ce 15 kilomètres, devant la locale Andrea Henkel et la suédoise Helena Ekholm , qui, elles aussi ne commettent pas de faute sur le pas de tir lors des deux tirs couchés et les deux autres tirs en position debout.

Les françaises se sont très bien comportées avec une magnifique 5e place pour Marie DORIN qui réussit sa meilleure performance de la saison.
Marie Laure BRUNET termine finalement à la 11e place avec 3 fautes.
Claire BRETON effectue aussi sa meilleure performance de l’année avec une dix-huitième place devançant d’une seconde le caporal Anaïs BESCOND qui lâchent malheureusement trois balles.

Les autres françaises plus loin dans le classement ne marquent pas de point.

Rechercher