Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Relais 4x5km femmes et 4x10km hommes à Gällivare (SWE)

Relais 4x5km femmes et 4x10km hommes à Gällivare (SWE)

D 21 novembre 2010    


JPEG - 35.2 ko
Le chasseur Anouk Faivre-Picon

Lors du premier relais Justyna Kowalczyk (POL) a démontré sa puissance, en style classique, en faisant seule la course en tête reléguant ses poursuivantes, Vibeke Skofterud (NOR I) et Marthe Kristoffersen (NOR II), à plus de 15s. Aurore Jean bloqué à la sortie du stade en queue de course et parvenue à grignoter quelques places pour lancer le chasseur Anouk Faivre-Picon en 11e position.

Dans le deuxième relais Ewelina Marcisz (POL) s’est effondrée n’a pas réussi à résister au retour de Therese Johang (NOR I) qui a rapidement pris la course à son compte. Derrière, ses poursuivantes, Anna Haag (SWE I) et Astrid Jacobsen (NOR II), sont à plus de 20s. Pour le chasseur Anouk Faivre-Picon le rythme imposé est trop rapide, elle cède quelques places et passe le relais au chasseur Laure Barthélémy en 19e position.

Dans le premier relais en skating Kristin Steira (NOR I) maintient l’avance acquisse sur ses poursuivantes, Maria Rydqvist (SWE I) et Ingvild Oestberg (NOR II). Le chasseur Laure Barthélémy va faire une belle course, elle signe le deuxième temps de son relais, réussissant ainsi à reprendre des places pour lancer Célia Bourgeois en 10e position.

Sans surprise le dernier relais va voir Marit Bjoergen (NOR I) se maintenir en tête, accentuant même son avance de quelques secondes. Marit Robertsen (NOR II), deuxième au passage de relais, va s’effondrer laissant partir ses adversaires Charlotte Kalla (SWE I) puis à 20s derrière Arianna Follis (ITA I) et Nicole Fessel (GER). Célia Bourgeois parvient à revenir pour offrir une très belle 8e place au relais des Françaises.

Au final le relais I des Norvégiennes s’impose en 50.16.0 devançant de 26.8s le relais I des Suédoises. Pour la troisième place le relais I des Italiennes s’est imposé au sprint face au relais des Allemandes.

....

JPEG - 45.6 ko
Le départ des hommes

Le premier relais en style classique a été long à se mettre en route. Parti sur un rythme modeste, malgré quelques petites accélérations, la course ne s’est accéléré que tardivement. C’est Sami Jauhojaervi (FIN I) accompagné de Sergey Cherepanov (KAZ I) d’Eldar Roenning (NOR I), de Mathias Fredriksson (SWE II) et d’Emil Joensson (SWE III) qui ont véritablement lancé l’attaque peu avant le passage de relais. Jean-Marc Gaillard après un bon départ est parvenu à rester dans le groupe de poursuite et a lancer le sergent-chef Vincent Vittoz en 13e position à 16.4s.

Dans le deuxième relais quatre hommes vont former le groupe de tête et vont faire course seuls : Alexey Poltaranin (KAZ I), Martin Johnsrud Sundby (NOR I), Maxim Vylegzhanin (RUS I) et Johan Olsson (SWE I). A mi-relais ils comptent plus de 10s d’avance sur leurs poursuivants. Dans le groupe de poursuite le sergent-chef Vincent Vittoz est en difficulté et à du mal à suivre le rythme. Trois fondeurs vont produire un effort et rejoindre ainsi la tête de course : Kris Freeman (USA), Dario Cologna (SUI) et Anders Soedergren (SWE II).
Le sergent-chef Vincent Vittoz abandonne sur blessure suite à une violente douleur aux adducteurs.

En skating le 3e relais va voir le groupe de tête exploser progressivement au fils des kilomètres. Ils ne sont plus que quatre à faire course en tête : Petdr Sedov (RUS I), Daniel Rickardsson (SWE I), Chris Jespersen (NOR I) et Remo Fischer (SUI).

Au passage du dernier témoin deux groupes de deux se sont formés. En tête Alexander Legkov (RUS I) et Marcus Hellner (SWE I) suivis à 16s par Sjur Roethe (NOR I) et Curdin Perl (SUI). Comme alors une longue course d’observation au sein de chaque groupe ponctué de quelques petites accélérations. Le groupe de tête parvient malgré tout a augmenter son avance progressivement. L’attaque finale pour la victoire sera lancée par Marcus dans la dernière montée avant la descente conduisant à l’entrée dans le stade et c’est au sprint dans la dernière ligne droite qu’il s’imposera devançant de 0.8s Legkov. Pour la 3e place la bataille est rude mais Perl va chuter dans le dernier virage et laisser Roethe compléter le podium.

D’après le directeur des équipes de France Christophe Deloche : "Vittoz a été victime d’un claquage ou d’une élongation à la cuisse. Il rentrera en France le plus vite possible afin de passer une IRM mardi. Il faut bien sur attendre le diagnostic mais on peut parler de trois semaines de pause ce qui compromet tout son début de saison. Il devra gêrer tout cela mais la saison est encore longue et Vincent pourra nous montrer encore de belles choses."

Rechercher