Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Mélange

Mélange

D 27 février 2010    


JPEG - 56.6 ko
Le sergent Alexandre Rousselet

Durant ces quinze jours, je vous ai surtout parlé de ski nordique, à la veille du slalom hommes, dernière épreuve alpine de ces jeux, j’aimerais vous parler de deux de mes collègues qui ont eu des moments difficiles avec les Jeux par le passé.

Le premier c’est JP Vidal, le champion olympique de slalom à Salt Lake qui était de l’avis de tous le favori du slalom de Turin et qui s’est blessé durant les entraînements à la veille de son probable deuxième titre olympique. Il a décidé d’arrêter sa carrière le lendemain.

Le deuxième c’est JB Grange, lui aussi favori pour le titre olympique, qui se fait un genou 2 mois avant son rendez-vous olympique. C’est très dur, mais il faut y être préparé mentalement lorsqu’on est athlète, surtout lorsqu’on est slalomeur. Espérons que JB revienne pour conquérir le titre qu’il mérite à Sotchi en 2014.

Peut -être aussi que certains grands champions dont les palmarès sont éloquents ne sont pas destinés à être champion olympique, des Poirée, Vittoz, Alphand ..., quand d’autres à l’inverse gagnent le titre olympique sans jamais avoir gagné en coupe du Monde auparavant. Pour moi le meilleur reflet du niveau d’un skieur c’est le globe de cristal.

Je pourrais aussi vous parler des sports de glace :
De ces bobeurs qui sont un peu perdus au milieu de tous ces fous de neige et de glace eux qui sont des coureurs issus de l’athlé.
De ces "curleurs " qui débarquent aux Jo pendant leurs vacances et qui retournent tranquillement dans leur bureau d’assurance, de comptable ou de banque ensuite.
De ces patineuses, des artistes, qui soignent leur esthétique comme nous notre condition physique pour gagner. Ces citadines et citadins sont d’ailleurs parfois en décalage avec tous ces montagnards... L’été lorsqu’on fait des stages de préparation olympique c’est un drame national si elles se cassent un ongle, ou se griffent les jambes (ça pourrait filer leurs collants) alors que nos skieuses se jettent dans les ronces et les rochers lors des trails.

C’est aussi ça les Jeux un meltingpot de nationalités, de disciplines, de styles... et tout le monde est content de s’y retrouver et d’échanger.

Rechercher