Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Grand chelem pour Martin FOURCADE

Grand chelem pour Martin FOURCADE

D 17 mars 2013    


Ultime épreuve de la saison 2012/2013, à Khanty, cette mass start revêtait un caractère spécial car le sergent Martin FOURCADE pouvait s’offrir le grand chelem des globe de cristal en individuel. Et il le fait de très belle manière. Il devance LANDERTINGER et le norvégien SVENDSEN.

Avec une température de -6° et quelques chutes de neige éparse, Martin fournit un premier effort pour arriver avec une petite avance et gérer son premier tir. Cela lui permet d’assurer le premier tir couché et ressort en tête avec SHIPULIN. Il poursuit son effort dès la sortie du tir avec un gros peloton à ses trousses. Malheureusement au deuxième tir, Martin rate la dernière cible et laisse filer SHIPULIN en tête. Cela lui permet de lui donner une motivation supplémentaire. Avant le troisième tir, Martin a déjà recollé sur les six athlètes ayant effectué un sans faute au tir couché.
Avec le premier tir debout, c’est Martin qui repasse leader de nouveau avec SHIPULIN. MORAVEC est le seul à tenter de rester au contact, mais il paie cher cet effort et se fait rattraper par six autres athlètes avant le dernier tir.
Au dernier tir Martin arrive avec une légère avance sur le pas de tir. C’est la meilleure situation qui puisse arriver. Il gère parfaitement son tir et repart tout seul pour assurer sa victoire bien méritée.

Le caporal-chef Simon FOURCADE casse son bâton juste avant le premier tir et rate une cible. Il repart donc avec un léger handicap, mais reste au contact avec un deuxième tir parfait. Et c’est lui qui fournit l’effort pour revenir sur le groupe de tête. Malheureusement avec une cible ratée au troisième tir, il ressort avec 41 secondes de retard en 11e position. Toujours motivé pour le dernier tir, il poursuit son effort et avec un tir à 18/20 il termine dans le groupe de tête et malgré ses efforts surhumains termine à la 6e position.

A l’issue des deux tirs couché, les trois français sont dans les 40 secondes. Jean Guillaume BEATRIX tire bien au départ et reste au contact du groupe de tête. Mais avec 4 pénalités au total, il termine 23e.

Rechercher