Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Super-G hommes à Beaver-Creek (USA)

Super-G hommes à Beaver-Creek (USA)

D 1er décembre 2012    


L’italien Matteo MARSAGLIA, 27 ans, qui n’était jamais monté sur un podium de coupe du monde, s’est offert le luxe de remporter le Super-G de Beaver-Creek de remporter en devançant le norvégien Aksel Lund SVINDAL.

Après avoir fait un énorme haut où il a gagné beaucoup de temps l’italien est parvenu dans la seconde partie à trouver des trajectoires lui permettant de consolider son avance et de terminer 1er avec 0.27s d’avance sur le double vainqueur du week-end dernier.
Aksel Lund SVINDAL (NOR) a une nouvelle fois fait parler sa puissance et sa technique pour gagner de la vitesse qui lui a permit d’être en avance sur la majeure partie de la course mais cette vitesse lui a été aussi fatale puisqu’il c’est fait surprendre sur quelques courbes dans le dernier tiers où il a perdu de précieux centièmes qui l’ont empêché de s’imposer de nouveau.
Le podium est complété par l’autrichien Hannes REICHLT qui a été en retard sur le haut avant de tailler par la suite de belles courbes qui lui ont permis de revenir et de terminer à 0.70s.

JPEG - 153 ko
Le chasseur Guillermo FAYED
(Source Zoom Agence)

Le meilleur français est Gauthier DE TESSIERES, parti avec le dossard 34 il a fait jeu égal avec les meilleurs n’accusant que 0.37s de retard au deux tiers de la course mais la fin du tracé a été moins bonne et il fini 8e avec 1.11s de retard.
Thomas MERMILLOD-BLONDIN, dossard 42, a fait une très belle course terminant 9e.
Johan CLAREY, 7e de la descente d’hier, a pris quelques trajectoires très directe qui lui ont permis de rivaliser lui aussi avec les meilleurs mais une erreur dans une des dernière courbe lui fait perdre tout espoir de podium, il se classe 13e.
Le chasseur Guillermo FAYED avec son dossard très élevé, le 64, réalise un petit exploit en venant terminer 15e après avoir fait une très bonne fin de course.
Après son résultat, un peu décevant, en descente hier on attendait une grosse perf du caporal Adrien THEAUX. Techniquement il a bien négocié ses courbes mais le manque de vitesse lui a été fatal, il finit 25e.
Yannick BERTRAND, opéré fin avril dernier du croisé antérieur, cherche encore ses sensations en vitesse, Techniquement précis et propre un manque d’engagement le fait terminer 33e.
Sébastien PICHOT se classe 37e et Alexis PINTURAULT, opéré de la cheville en août, se fait sortir du tracé sur une courbe trop large.

Rechercher