Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Géant femme à Ofterschwang (GER)

Géant femme à Ofterschwang (GER)

D 2 mars 2012    


Le géant femme d’Ofterschwang (GER), reprise du géant de Soldeu (AND), s’est déroulé dans des conditions printaniers rendant la piste difficile à skier mais celles-ci n’ont pas empêché l’Allemande Viktoria REBENSBURG de s’imposer.

Après avoir dominé la première manche malgré une grosse faute, REBENSBURG va dans la seconde maitriser son ski pour venir s’imposer au final de 0.06s. La Slovène Tina MAZE, deuxième du premier run à 0.11s, va faire un bon deuxième tracé avec notamment un mur final très costaud où elle termine fort pour prendre la 2e place. Irene CURTONI, douzième du premier tracé à 1.17s, fait une très bonne deuxième manche et termine ainsi 3e à 0.74s. Elle partage la place avec l’Autrichienne Elisabeth GOERGL. L’autrichienne, troisième de la première manche à 0.14s, a fait une faute à l’entrée du mur final qui lui a fait perdre sa vitesse.

La meilleure tricolore est le sergent Tessa WORLEY qui termine 7e à 1.07s. Septième, à 0.86s, du premier tracé où elle n’a pas réussi à s’exprimer, elle va dans le second mettre beaucoup d’engagement mais sans en être récompensée. Le caporal-chef Marion BERTRAND, vingt-troisième du premier run à 1.84s, a profité de son petit dossard dans le second pour sortir une grosse manche et ainsi signer son meilleur résultat en coupe du monde depuis le géant d’Aspen en 2008. En signant le quatrième temps de la manche elle se classe 12e à 1.49s. Le chasseur Anémome MARMOTTAN, douzième du premier tracé à 1.17s, fait une seconde manche dans laquelle elle va accumuler de petites fautes qui lui font perdre du temps et finir 15e à 1.91s. Taina BARIOZ après avoir signé le neuvième temps du premier tracé à 1.02s va dans le second se retrouver en difficulté lors des passages des mouvements de terrain perdant du temps, elle termine 21e à 2.25s.
Le chasseur Anne-Sophie BARTHET, Marion PELISSIER et Nastasia NOENS ne se sont pas qualifiées lors de la première manche terminant respectivement 42e, 49e et 45e.

Rechercher