Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » relais mixte en Finlande

relais mixte en Finlande

D 10 février 2012    


Surprenant podium dans ce relais mixte en Finlande qui a favorisé les petites nations, (comme la Slovaquie) compte tenu des conditions de froid. La France s’impose devant l’Ukraine et la Slovaquie.

La vague de froid touche la totalité de l’Europe. Franz BERGER, le directeur de course de la coupe du monde à Kontiolahti en Finlande devant les températures inféfrieures à -20 degrés, n’a fait qu’appliquer le règlement et a repoussé la première journée de course et décalé aux heures les plus chaudes l’épreuve de relais mixte.
La température doit être supérieure à -20° à 1,5 m du sol dans la partie la plus froide des boucles.
En raison de ces conditions très difficiles, la plupart des nations (hormis certaines nations et certains athlètes comme la Finlande ou l’Italie) ont préféré préserver l’élite pour les championnats du monde de Rupholding dans trois semaines. C’est donc des équipes B qui se sont présentées au départ de ce relais mixte avec une température annoncée à -18°. Epreuve très appréciée par le public, le suspens en est resté passionnant, avec une ouvertue pour le podium à toutes les nations.

La Finlande, équipe locale, avec notamment une des favroites Makharinen du circuit fille, semblait favorite, mais le tir en a décidé autrement.

JPEG - 334.2 ko
Le sergent Vincent Jay au tir couché
(Source Eurosport)

Côté français. Si le chasseur Sophie BOILLEY a parfaitement maîtrisé son relais confirmant ainsi son excellente forme et sa place en équipe, avec un très bon tir, le caporal Anaïs BESCOND en seconde position s’est fait très peur avec trois pioches dès le tir couché et deux au tir debout mais en évitant l’anneau de pénalité. Elle passe le relais à mi parcours à Jean-Guillaume BEATRIX en quatrième position après une excellente remontée en ski à 27 secondes derrière l’Ukraine (sans faute au tir), la Slovaquie et l’Allemagne. Et pourtant la neige très froide ralentit la glisse des ski. Et cette piste exigeant en devient d’autant plus difficile.
Pour le premier relais garçon, Jean-Guillaume revient assez bien sur l’Allemagne malgré une petite chute d’inattention dans un virage à 180°. Toujours parfait au tir couché, et excellent au tir debout il passe le relais au sergent Vincent JAY en deuxième position deriière la Slovaquie. A ce moment rien n’est joué pour le podium et seulement cinq nations peuvent encore monter sur la caisse ( Slovaquie, Ukraine, Allemagne, Russie et bien sur la France). La Norvège, l’Italie, la Finlande et la Suède sont définitvement hors course.
Vincent tire très bien en position couché et ressort en première position avec l’Ukraine et la Slovaquie en chasse à quelques secondes. Laissant l’Allemagne et la Russie bien plus loin. Depuis la première fois depuis le début de saison, Vincent effectue un tir parfait et s’envole tranquillement vers une très belle victoire tricolore, empochant du même coup la première place du circuit dans ce format de course.

Rechercher