Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Slalom homme à Schaldming (AUT)

Slalom homme à Schaldming (AUT)

D 24 janvier 2012    


JPEG - 49.1 ko
Vue sur la piste de Schladming
(Source Zoom Agence)

Avec plus de 40 000 spectateurs malgré une neige tombant en abondance, une ambiance de folie sur toute la longueur de la piste, Schaldming est bien l’un des plus beaux slaloms du circuit.

C’est l’Autrichien Marcel HIRSCHER qui s’est imposé. Après avoir survolé la première manche où il a signé le meilleur temps, il va dans la seconde être moins précis mais au terme d’une belle bagarre il est parvenu à devancer de 0.22s Stefano GROSS. L’Italien septième du premier tracé, à 1.21s, a été très fort dans le second où il a réalisé un très bon mur gagnant du temps. Le podium est complété par un autre Autrichien. Mario MATT, deuxième de la première manche à 0.75s, a fait parler sa technique dans la seconde parvenant a ne pas perdre trop de temps pour finir 3e à 0.22s.

Le caporal-chef Steve MISSILLIER a beaucoup souffert dans la première manche où il a signé le 26e temps, à 3.19s, après s’être fait surprendre dans une figure partant en appui talon avant de marquer un petit temps d’arrêt. Dans la seconde il négocie très bien le haut et accentue son avance sur la partie médiane, dans le mur final il va laisser filer 0.40s. En signant le meilleur temps de la manche il effectue une belle remontée et termine 11e à 1.41s.
Alexis PINTURAULT a fait un premier run correct où après une bonne première partie il s’est montré prudent dans le mur tout en étant précis dans ses trajectoires pour franchir la ligne d’arrivée avec le seizième temps de la manche. Dans le deuxième tracé il mets beaucoup d’engagement qui lui font commettre quelques petites fautes qu’il parvient à rattraper avant d’enfourcher.
Jean-Baptiste GRANGE n’a pas trouvé les bonnes trajectoires dans le premier tracé, bas sur ses lignes il a perdu du temps et n’a signé que le treizième chrono du run. Dans le second tracé il a cherché à être direct dès le départ mais il s’est fais rapidement sortir.

Quatre français n’ont pas obtenus leurs qualifications pour la seconde manche en ne rentrant pas dans les trente. Le chasseur Maxime TISSOT, dossard 46, a signé le 37e temps. Thomas MERMILLOT-BLONDIN, dossard 42, est 38e. Gabriel RIVAS, dossard 35, fini 47e. Robin BUFFET, dossard 64, pour sa première participation en coupe du monde termine 48e.

Rechercher