Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Mass-start homme à Antholz (ITA)

Mass-start homme à Antholz (ITA)

D 21 janvier 2012    


La mass-start d’Antholz (ITA), la deuxième de la saison, a été remportée par l’Allemand Andreas BIRNBACHER signant sa troisième victoire de la saison.

JPEG - 88.4 ko
Le podium du jour
(Source Nordic Focus)

C’est le Norvégien Emil Hegle SVENDSEN qui a pris le meilleur départ, prenant la tête des 30 biathlètes engagés sur la course, suivit du sergent Martin FOURCADE, de son compatriote Tarjei BOE et du caporal-chef Simon FOURCADE. Martin a pris les choses en main avant l’entrée sur le stade haussant le rythme.

Au premier tir couché, SVENDSEN tourne une fois laissant ses adversaires partir. C’est le Norvégien BJOERNDALEN qui quitte de stade en tête suivie à 0.5s d’Alexis BŒUF. Simon s’élance en 3e position à 1.9s suivit du Suisse Benjamin WEGER qui est 4e à 2.6s. BOE le Norvégien est 8e à 8.6s, Jean-Guillaume BEATRIX 9e à 7.8s et Martin 10e à 8.6s.

Le deuxième tour voit Simon, Martin et Alexis prendrent la course en main dès la sortie du stade. Les Norvégiens BOE et BJOERNDALEN vont venir se mêler aux Français pour hausser le rythme de ski.

Le deuxième tir couché va voir Simon faire un tour de pénalité, BOE deux, Jean-Guillaume un et BJOERNDALEN un aussi. A la sortie du pas de tir Alexis ressort en tête devançant de 0.6s l’Allemand Andreas BIRNBACHER et de 3.9s le Suisse WEGER. Martin sort 8e à 10.8s, Jean-Guillaume est 15e à 24.9s et Simon 18e à 26.1s.

Dans le troisième tour Alexis est repris, mais il reste dans le groupe de tête emmené par BIRNBACHER et dans lequel Martin se trouve. Les poursuivants sont pour leur part emmenés par SVENDSEN.

Le premier tir debout va voir une bonne partie du groupe de tête aller sur l’anneau de pénalité. C’est Martin qui, avec un tir très rapide, va sortir en tête suivie à 1.7s par le Suédois Frederik LINDSTROM. À la 3e place, le Tchèque Michal SLESINGR est à 14.6s suivi à 2s par l’Allemand Florian GRAF. Simon avec un tir à 5 ressort 9e à 25.3s, Alexis avec deux tours de pénalité est 15e à 47.6s et Jean-Guillaume avec une pénalité sur son tir est 16e à 47.9s.

Martin et LINDSTROM vont dans le quatrième tour hausser leur rythme pour augmenter leur avance avant le dernier tir. Derrière les poursuivants sont à 26s. Sur le tir debout ils vont tous les deux aller sur l’anneau de pénalité pour faire un tour. Martin va être le plus rapide est ressortir en tête à 0.5s devant le Suédois et à 0.9s devant l’Allemand BIRNBACHER 3e. Le Russe SHIPULIN quitte le stade 4e à 4.8s, le Tchèque SLESINGR 5e à 9.8s. Simon après un tour de pénalité est 9e à 30.9s, Alexis avec un tir à 5 est 10e à 38.8s et Jean-Guillaume avec trois pénalités 26e à 1.37.1mn.

Dans le dernier tour, l’allure du groupe de tête se réduit et permet un regroupement des cinq biathlètes. C’est BIRNBACHER qui lance la première attaque faisant craquer légèrement le Tchèque. Dans la dernière montée, l’Allemand lance de nouveau une attaque et fait lâcher LINDSTROM. La dernière ligne droite va voir les trois biathlètes de tête se départager au sprint.

Au final, c’est l’Allemand Andreas BIRNBACHER qui va s’imposer avec un tir à 19/20. Le Russe Anton SHIPULIN avec un tir à 19 prend la 2e place à 0.1s et le sergent Martin FOURCADE complète le podium en prenant la 3e place à 0.3s avec lui aussi un tir à 19/20.
Alexis BŒUF avec deux pénalités termine 8e, le caporal-chef Simon FOURCADE avec un tir à 18/20 se classe 12e et Jean-Guillaume BEATRIX avec cinq pénalités fini 26e.

Rechercher