Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Relais femmes à Oberhof (GER)

Relais femmes à Oberhof (GER)

D 4 janvier 2012    


En l’absence de Marie-Laure BRUNET, leader des Françaises, le relais féminin offre une belle troisième place à la France lors du relais d’Oberhof (GER).

JPEG - 162.8 ko
Le relais des Françaises
(Source Nordic Focus)

C’est Marie DORIN qui a lancé le relais des Françaises. Dès le premier tour, elle a pris le commandement de la course emmenant les quatorze nations. Au tir couché elle fait une pioche, mais parviens à repartir en seconde position juste derrière l’Italien Dorothea WIERER accompagnée par la Norvégienne Fanny Welle-Strand HORN et l’Allemande Andrea HENKEL.
HENKEL et Marie reprennent rapidement les commandes et font l’effort pour partir seules en têtes. Elles rentrent au pas de tir pour le debout avec 14s d’avance sur la Norvégienne.
Au tir debout c’est Marie qui va mettre la pression sur HENKEL. Elle va tirer très vite et faire un carton plein, faisant régner le silence dans les tribunes noires de monde, pendant que l’Allemande va faire trois pioches. Lorsque HENKEL quitte le stade Marie à 28.4s d’avance.

Marie passe le relais au caporal-chef Anaïs BESCOND qui s’élance 28.8s avant l’Allemande Tina BACHMANN. Avec trois pioches et un tour de pénalité, Anaïs ressort en troisième position du tir couché, à 23.9s derrière l’Allemande qui a fait un tir plein. La Slovaque Jana GEREKOVA avec elle aussi un tir plein est en deuxième position à 12.6s. La Russe Svetlana SLEPTSOVA est quant à elle quatrième à 49.3s.
Dans son deuxième tour, Anaïs revient sur GEREKOVA et entre sur le stade avec elle. Au tir debout cela se passe mal pour la Française qui pioche quatre fois et fait un tour de pénalité. GEREKOVA avec une pioche ressort en tête 4.7s devant BACHMANN qui a pioché deux fois. La Russe SLEPTSOVA ressort troisième à 35.1s avec Anaïs derrière elle a 12s.
Dans le tour de ski l’Allemande et la Slovaque s’accrochent et chutent dans une descente perdant quelques secondes. C’est BACHMANN qui se relève la plus vite et en profite pour partir seule en tête.

Au passage de relais l’Allemande Sabrina BUCHHOLZ s’élance en tête 12.2s devant la Slovaque Martina CHRAPANOVA. La Russe Olga ZAITSEVA est troisième à 38.1s, le chasseur Marine BOLLIET, pour sa première participation à un relais de coupe du monde, s’élance en quatrième position à 42.5s 13s devant la Norvégienne Synnoeve SOLEMDAL.
Dans le tour de ski, ZAITSEVA revient vite sur la Slovaque et la passe pour se lancer à la poursuite de l’Allemande. Marine se fait reprendre par la Norvégienne, mais reste dans ses skis et ainsi elles reviennent sur CHRAPANOVA à l’entrée du stade.
Au tir c’est l’Allemande qui repart en tête après une pioche. La Slovaque avec un tir plein ressort deuxième à 15.7s, la Russe malgré trois pioches quitte le pas de tir en troisième position à 17s et Marine qui n’a pas tiré très vite et a pioché une fois s’élance quatrième à 28.6s. La Norvégienne SOLEMDAL qui a été en difficulté au tir est cinquième à 47.9s.
Pour son deuxième tour, ZAITSEVA fait de nouveau parler sa puissance et passe CHRAPANOVA avant de revenir dans les skis de BUCHHOLZ pour entrer avec elle dans le stade. SOLEMDAL fait de même sur Marine puis avec CHRAPANOVA.
Au tir debout l’Allemande pioche deux fois met repart en tête à 1.3s devant la Russe qui elle a du piocher trois fois. Marine avec elle aussi deux pioches sort troisième à 20.6s devançant de 5s la Norvégienne qui elle aussi a pioché deux fois.
Dans le dernier tour Marine coince un peu et laisse passer la Norvégienne. Devant BUCHHOLZ et ZAITSEVA sont à la lutte pour la première place.

Pour le dernier relais, la Russe Olga VILUKHINA s’élance en tête 1.8s devant l’Allemande Magdalena NEUNER. La Norvégienne Tora BERGER prend le départ en troisième position à 17.9s et le chasseur Sophie BOILLEY part quatrième à 39.4s. Derrière la Slovaque Lubomira KALINOVA est cinquième à 1.29.8 de la tête.
Dans le tour de ski l’Allemande prend la tête devant la Russe. Au tir couché elles vont toutes les deux tirer vite et bien et ressortir de nouveau ensemble. Derrière la Norvégienne pioche une fois, mais conserve la troisième place à 21.9s et Sophie avec un tir plein est toujours quatrième à 40.4s.
Le tour de ski voit NEUNER faire l’effort pour lâcher VILUKHINA, pendant de BERGER est en chasse derrière. L’Allemande craque complètement au tir debout et fait quatre tours de pénalités. La Russe avec une pioche repart seule en tête. La Norvégienne qui a elle aussi pioché une fois s’élance deuxième à 16.6s. Sophie pioche deux fois et ressort troisième à 52.9s et s’élance vers une place sur le podium. Lorsque l’Allemande quitte le pas de tir elle est quatrième à 1.52.4.

Au final, le relais des Russes s’impose devant le relais des Norvégiennes et les Françaises prennent une belle troisième place.

Rechercher