Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Finale Oslo Garçons en Biathlon

Finale Oslo Garçons en Biathlon

D 20 mars 2011    


Cette mass start clôture la coupe du monde de biathlon et la saison 2010/2011. Après cette épreuve restera seulement le championnat de France à Méribel et une épreuve de gala au Kamtschaka qui risque de refroidir, un peu, un certain nombre de concurrents, compte tenu de l’actualité au Japon.

Une mass start ou tous les meilleurs sont présents notamment le caporal Martin FOURCADE qui peut encore jouer le globe à seulement dix petits points du titre dans cette discipline, et ses deux principaux rivaux SVENDSEN et BOE.

Ce sont bien entendu ces trois biathlètes qui prennent la tête de course. Le premier tir nest pas déterminant ou tous les concurrents tirent très bien, ce qui laisse un peloton bien groupé.
Mais la horde norvégienne accélère en ski avec BOE, SVENDSEN, OS, BERGER et BJOERDALEN, qui met un point d’honneur à montrer que malgré une saison mitigée, il est capable de faire de beaux exploits.

A l’issue du deuxième tir, le caporal Martin FOURCADE doit faite face, cette fois-ci, à une meute d’allemands : GREIS, WOLF, GRAF et PEIFFER.

Le troisième tir devient plus difficile, car le français rate deux cibles, mais il n’est pas le seul. Il repart en 8e place à 28 secondes de la tête prise temporairement par le russe USTYUGOV. C’est donc sur le dernier tir que tout va se jouer.

Et c’est BJOERDALEN qui effectue un tir parfait et qui repart en tête. Mais c’est sur les deux derniers cents mètres qu’il coince un peu pour se faire doubler par son compatriote SVENDSEN et par USTYUGOV, ratant l’occasion de remporter sa 94e coupe du monde.

Le caporal Martin FOURCADE qui rate aux deux derniers tirs trop de cibles ne peut pas faire mieux qu’une belle 7e place, mais il perd du même coup le globe de cristal qu’il méritait largement.

Le caporal chef Vincent JAY finit à une 13e place et qui le rassure aussi, suite à quelques résultats un peu décevants ces derniers temps.

Alexis BOEUF finit quant à lui à la 25e place.

Rechercher