Equipe de France Militaire de Ski
Vous êtes ici : Accueil » Actualité » Khanty : magnifique finish des filles

Khanty : magnifique finish des filles

D 13 mars 2011    


JPEG - 148.6 ko
Relais féminin à Khanty

Lors de l’épreuve du relais féminin, la France rapporte une magnifique quatrième médaille à Khanty.
Lorsque le caporal Anaïs BESCOND prend le départ, tout se passe bien, au niveau du ski. Malgré quatre pénalités au tir liées en grande partie à un vent changeant et froid. Elle passe le relais avec un retard d’une quarantaine de secondes et au contact avec la tête de course.

Marie Laure BRUNET maintient son équipe dans le trio de tête après une très belle remontée et un excellent tir et tous les espoirs sont permis. Surtout que devant, il n’ y a que l’Ukraine et la faible équipe de la Biélorussie qui effecuent toutes les deux des tirs parfaits depuis le début.

Lorsque le chasseur Sophie BOILLEY prend son départ, rien n’est encore joué, d’autant que le tir n’est pas excellent avec 5 pioches au total, qui fait reculer la France à une position difficile mais non désespérée. L’Allemagne est encore à une dizaine de secondes derrière. _ Malheureusement pour nous, Magdalena NEUNER est la dernière relayeuse. Très en forme en ce moment, elle ne laisse aucune chance à Marie DORIN, qui s’accroche tant bien que mal à son ski. Au premier tir, hormis l’ukrainienne qui n’effectue aucune faute, tout le monde va piocher. _ Le suspense est à son comble, il faudra alors attendre la fin du dernier des huit tirs, pour voir se profiler enfin le podium final. L’avance de l’Ukraine fond comme neige au soleil, et la fusée allemande n’en fait qu’une bouchée.

Marie DORIN revient aussi mais le retard était trop important. Elle franchit la ligne d’arrivée à 47 secondes derrière l’Allemagne et 23 secondes derrière l’Ukraine.
Le caporal Anaïs BESCOND qui dormait assez mal depuis quelques jours et le chasseur Sophie BOILLEY dont c’était leur premier Championnat du monde, se félicitent de cette médaille qui enchante tout le staff du biathlon.

Quatre médaille dont une en or, une en argent et deux en bronze, voila une belle conclusion de ces championnats du monde, qui laisseront des corps fatigués et éprouvés.

Demain les biathlètes prennent un charter pour rejoindre Oslo et la dernière épreuve de coupe du monde. Après ce sera un retour bien mérité en France après plus de trois semaines d’exode.

Rechercher